Alimentation 1/3 : La ration ménagère

Alimentation 1/3 : La ration ménagère

Nous lançons ici une série d'article sur l'alimentation de vos compagnons à 4 pattes.

Chaque animal est différent et nous vous conseillons de bien vous renseigner avant d'initier un changement d'alimentation de votre animal et si besoin de demander conseil à votre vétérinaire, surtout si votre animal souffre d'un problème de santé.

Nous allons aujourd'hui découvrir l'alimentation ménagère.

Ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans l'alimentation ménagère

Une alimentation « maison » pour son chien ne signifie en aucun cas donner à son animal une alimentation calquée sur celle des membres humains de la famille et encore moins lui donner les restes de tables. En effet, le chien est un carnivore à tendance omnivore dont les besoins nutritionnels sont différents des nôtres. Une alimentation « maison » doit donc être adaptée à ses besoins spécifiques et répondre aux quelques règles qui sont détaillées dans la suite de cet article. A défaut, une alimentation maison non équilibrée exposera votre animal à des carences qui dégraderont irrémédiablement son état de santé à moyen ou long terme.

Choisir de nourrir son chien avec une ration ménagère sous-entend donc d’être très rigoureux sur la préparation des repas de son animal afin de lui proposer une ration équilibrée tant en quantité qu’en qualité. Pour assurer un apport quantitatif suffisant des nutriments constitutifs de la ration ménagère, il est donc indispensable de peser les différents aliments qui la constituent. Quant à la qualité des éléments constitutifs de la ration, elle est doit être assurée par une sélection rigoureuse des aliments qui vont la composer ainsi que sur des modes de cuisson et de conservation respectueux des qualités nutritionnelles et sanitaires des aliments. En d’autres termes, pas question de donner à votre chien des aliments dont la date de péremption est dépassée : les chiens sont aussi sensibles que nous aux intoxications alimentaires.

Cela signifie aussi que la préparation de rations maison demande un peu plus d’organisation qu’une alimentation de l’animal avec des produits industriels prêts à être utilisés comme les croquettes. La préparation d’une ration ménagère suppose d’anticiper les besoins d’approvisionnement en produits frais ou surgelés, de disposer de la place suffisante pour stocker ces produits (de la place dans le frigo et/ou le congélateur !), d’un peu plus de temps pour cuire les aliments et assembler les rations…Pour se faciliter les choses cependant, il est possible de préparer plusieurs repas à l’avance en portions prêtes à être données au chien et à conserver au frais. Il est même possible de congeler ces portions et de les décongeler au besoin.

Le coût d’une alimentation ménagère varie bien évidemment en fonction de la qualité des aliments choisis mais s’avère presque toujours un peu plus élevé qu’une alimentation à base de croquettes haut de gamme sans solution d’approvisionnement adaptée pour la viande. Il existe en effet des solutions approvisionnements en viandes qui peuvent permettre de préparer des rations ménagères à moindre coût: récupération de morceaux de viande invendus ou invendables chez les bouchers, dans les abattoirs ou sur les marchés, ou sites proposant la livraison de viandes pour animaux.

Les rations ménagères- quand elles sont équilibrées- présentent en revanche plusieurs avantages. Elles permettent notamment

de contrôler la qualité des ingrédients et de proposer à l’animal une alimentation exempte (ou presque) d’additifs,

de contrôler étroitement l’apport en matières grasses et en glucides de l’alimentation et ainsi, de mieux maîtriser le poids de l’animal,

de faire du « sur-mesure » c’est-à-dire d’adapter les recettes à des contraintes nutritionnelles spécifiques à un animal en particulier. Une alimentation maison est par exemple particulièrement adaptée aux animaux présentant des calculs urinaires car elle apporte peu de minéraux et beaucoup d’eau.

Repas équilibrés pour chien : quels ingrédients choisir ?

- Une ration ménagère classique doit obligatoirement être composée de :

- viandes, poissons, abats et/ou œufs,

- légumes,

- féculents,

- d’huile végétale,

- de compléments alimentaires (Nos compléments sont disponibles ici)

Les ingrédients de la ration doivent être détaillés en morceaux et soigneusement mélangés pour éviter le tri par l'animal.

Alimentation « maison » pour chien : quelles proportions et quantités de chaque ingrédient ?

De manière générale on considère que la ration peut être divisé comme cela:

1/3 de protéines apporté par la viande et/ou le poisson

1/3 de glucidés apporté par du riz, riz soufflé ou des pâtes

1/3 de lipides et de compléments apporté par des huiles végétales, des légumes et des compléments alimentaires

Les besoins d'un chien varient toutefois en fonction de son stade de vie et de son activité physique. L'alimentation d'un chien très sportif ne peut pas être la même que celle d'un chien âgé. Il est ainsi très important de vous faire accompagner par un vétérinaire nutritionniste pour déterminer au mieux les besoins de votre chien et ajuster sa ration en conséquence.



Combien de repas « maison » par jour ?

S’il est possible de ne proposer qu’un seul repas par jour aux chiens de petites à moyenne race, il est néanmoins conseillé de fractionner les rations en 2 gamelles par jour pour limiter les sensations de faim chez l’animal et faciliter sa digestion.

Chez les grands chiens (à partir de 30kg environ), le fractionnement de la ration en 2 à 3 repas par jour est obligatoire en cas de ration ménagère pour limiter le volume du bol alimentaire et les risques de torsion/dilatation de l’estomac.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: